Retours d'expérience

Comment rendre ses salariés acteurs de leur formation : l’exemple de Medtronic avec Cameo

Par

Si la monétisation du CPF constitue un premier pas pour impliquer les collaborateurs dans la gestion de leur carrière, encore faut-il réussir à leur donner une nouvelle vision de la formation en entreprise ! Et si la solution consistait à proposer des formations qui sortent de l’ordinaire ? Audrey Amiot, Early Career Program Manager chez Medtronic, partage avec vous sa vision de la gestion des talents, en répondant à quelques questions sur son expérience Cameo !

Dans quel contexte avez-vous mis en place le dispositif Cameo ?

En 2018, Medtronic a partagé son ambition de devenir un « Agit’acteur de la santé », pour un système de santé pérenne et solide. Dans ce cadre, nous avons imaginé les étapes d’une démarche d’innovation collective impliquant tous les salariés, baptisée « Destin’action ». En 2020, il s’agissait d’accélérer, et d’envoyer des salariés dans les startups de notre écosystème, pour faire évoluer les compétences individuelles, mais aussi pour enrichir notre portefeuille produits/services. Nous avons décidé de travailler avec Cameo, car leur plateforme permettait de concrétiser cette idée.

Quelle a été la mobilisation des collaborateurs sur le projet d’immersion en entreprise ?

Le dispositif était le suivant : 15 candidats retenus, 7 startups d’accueil, 20 jours en immersion. Le programme a suscité une vraie curiosité : 650 collaborateurs sur 800 ont assisté à la présentation ! Nous avons recueilli 33 candidatures, mené 28 entretiens et retenu 15 profils variés (commercial, marketing, manager service client, consultant interne…). Les candidats étaient intéressés par la perspective d’aller s’inspirer à l’extérieur, et d’apprendre des techniques qui n’existent pas dans une grande entreprise.

Quel a été le financement de cette formation en entreprise d’un nouveau genre ?

Il y a eu un financement tripartite : 70 % pour Medtronic, 20 % pour la startup d’accueil et 10 % pour le salarié, via son CPF. Les salariés ont bien réagi à cette contribution, car elle a été tout de suite annoncée comme une règle du jeu, un signe d’engagement de leur part. Ils ont bien perçu la valeur de la formation, avec deux certifications à la clé, et une occasion unique de développer une nouvelle vision de leur métier. Beaucoup étaient des seniors et ont vu l’opportunité de « sauter dans le train » sans risque.

En quoi vos salariés sont-ils devenus acteurs de leur formation ?

Mettre la main à la poche avec son CPF, c’est se mobiliser pour son développement. Les saisons précédentes, l’entreprise payait tout et l’engagement n’était pas le même !

L’immersion n’est pas terminée, mais les retours des managers sont hyper positifs. J’entends des choses sur les collaborateurs concernés comme « il est transformé ! », ou « il est encore plus force de proposition ! ». Les salariés évoquent quant à eux « un nouveau souffle », et apprécient de développer des soft skills (agilité, rapidité ou encore créativité). L’un deux a même dit que c’était l’expérience la plus enrichissante de sa vie professionnelle !

Pouces en l'air

Un mot sur Cameo pour finir ?

J’ai vu la valeur ajoutée sur trois volets : le coaching humain (pour les salariés, mais aussi pour nous RH), l’intelligence artificielle Stan, et le support administratif, très pratique.

CEO

10 ans d’expérience de fonctions sales sur des sujets RH (Santé, Qualité de Vie au travail, Absentéisme, Protection Sociale) auprès de TPE, ETI et Grands groupes ont permis à Jérémy de bien comprendre les enjeux de ces entreprises et de la valeur de leur capital humain.